La poste nous tue

Publié le par Cyber entrepreneur

Il ya longtemps que je n'ai eu l'occasion de prendre ma plume trop occupée à gérer la PME que je tente de piloter durant cette période crise...Accélérations, décélération, attentes, espoirs, déception, maintien de l'emploi ( là, je suis fière car je n'ai pas encore fait un seul licenciement), maintien des contrats des clients (plus difficile...), devis (beaucoup mais peu de concréatisation) et enfin, trésorerie!!!
Les délais de paiment s'allongent chers amis, ce n'est un scoop pour personne, mais pour pouvoir assurer les paies tranquillement, il convient tout de même que vous sachiez que les associés, que je représente, ne se rémunèrent plus dans l'attente de la reconstitution du fond de roulement qui se balade...BON!!! Heureusement que les conjoints travaillent!
Donc, nous sommes face à une situation qui se tend. Et FIGUREZ-VOUS, que les règlements arrivent encore de nos jours par chèques et par la POSTE. Et oui, certains n'ont pas encore pris le parti de se libérer de leurs factures par virement (la majorité dailleurs).

Et là, la POSTE a inventé une nouvelle solution pour accélérer les mise en faillite des entreprises françaises: FAIRE GREVE. C'est drôle non?
Comment expliquer aux banquiers que vos chèques sont dans un sac qui sommeille dans un tri postal? Personnellement, je n'ai pas de solution.

Tout ça pour protester contre l'ouverture du capital de la poste et son changement de statut. Mais encore heureux que la poste change de statut, ...ils ne sont pas rentables, lents et désagréables. Ca leur fera du bien d'être un peu secoués. Tiens, t'as déjà essayé de faire la queue au guichet pour envoyer une lettre?...


Merci la poste

Publié dans Humour de crise

Commenter cet article

tair marc 01/10/2011 02:22


Bonsoir,
je suis sur overblog depuis un mois et je m'invite à lire de nombreux blog, je viens de visiter le votre, et de lire votre article de 2009 sur la Poste.

Je ne suis pas d'accord sur l'analyse, souvenez vous que la poste a commencé à changer dans les 85/90, et avant cela la Poste ne faisait pas parler d'elle.

Biensur certains agents sont des fainéants, mais nombreux sont ceux qui travaillent, mais n'oubliez pas non plus que la réduction de personnel date d'il y a 20 ans, et s'il y a la queue au guichet
c'est justement qu'il n'y a plus assez d'agents.

J'ai vécu à la Garenne colombes et j'ai vu le changement s’opérer, et si les agents sont moins sympa c'est a cause de la charge de travail et surtout du manque de respect des clients.

Si la Poste dégraisse sont nombre d'agents et est moins performante c'est parce que ce que les dirigeants ne pensent qu'aux profits et ont oubliés en route les clients.

Sachez qu'ils ne reste plus beaucoup de fonctionnaires à la Poste. Et pensez aux suicides des agents poussez à bouts.

Les facteurs manques de respect aussi. Avez vous travaillé sous la pluie, la neige et le froid?

Je ne suis ni facteur ni employé par la Poste mais j'ai vu le changement en 20ans, et j'ai constaté la différence entre région Parisienne et Province.

Croyez vous convenable qu'il entreprise est tout les 6 mois en perpétuelle changement et transformation?

Aujourd'hui il est si facile de taper sur nos entreprises de la Fonction Publique. Qui ne fonctionnent d'ailleurs plus correctement. Dans les années 80 j'étais heureux de la poste le courrier
mettait 48 heures et les pertes de lettres étaient rares. Le fait de travailler avec un maximum de cdd ou intérimaires ne permets pas d'avoir un travail de qualité.

Biensur j'ai eu des facteurs ou des guichetiers exécrables, mais c'étaient des stagiaires ou des cdd !!

Le premiers endroit où la Poste fait des économies de personnels c'est dans les centres de tri qui sont devenus automatisés en grande partie. Malgré cela le courrier mets un jour de plus qu'il y a
vingt ans.

Quand une lettre ce perd ou quand elle mets 72 heures (ou 10 jours en ecopli) vous allez houspiller le guichetier ??

Biensur les avis divergerons toujours. J'ai ma vérité et vous avez la votre. Recevez Madame mes cordiales salutations.